Léopold, roi des Belges

Publié le 18.05.2015
Léopold, roi des Belges

On connait l'expertise des Belges en matière de bandes dessinées. Les films d'animation se développent aussi. Tel est le cas pour le film "Léopold, roi des Belges" que le Mad Cat studio, créé en 2013 entre liégeois et namurois, est en train de réaliser. Il s'agit d'un court métrage (29 minutes) en 2D, en haute définition, en couleur et en français. Voir la bande annonce. Une bande annonce particulièrement prometteuse !

Le film

Le film a pour ambition de raconter l'histoire de la Belgique. "1830. Un prince allemand, dévoré par une tristesse inconsolable, est choisi pour monter sur le trône d’une Belgique venant tout juste de naître. Ses qualités humaines sauveront le pays d’une invasion militaire étrangère, mais son chagrin perpétuel le détourne de son fils, héritier du trône. Profondément blessé, ce dernier devient peu à peu taciturne, puis un être égocentrique détesté de tous. Sera-t-il capable de remplacer son père à la tête d’une nation ? Cette histoire nous parle du manque d’amour, et des dégâts irréparables qu’il engendre". Il nous parle aussi d'Europe d'abord parce que la création de la Belgique correspond à la naissance des frontières actuelles entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg et parce que ces trois pays font partie des fondateurs de l'Union Européenne. Ils sont tous les trois signataires du traité de Rome en 1957. Le film sortira en 2016.

Les choix artistiques

Le Mad Cat studio a choisi la justesse historique. Le metteur en scène Matthieu Collard, qui est en même temps un des fondateurs de l'entreprise, est historien. Le film raconte, en effet, la véritable histoire de la Belgique depuis son indépendance politique et territoriale en 1830. Film historique ne veut pas dire obligatoirement sérieux. L'histoire belge est bourrée d'anecdotes ce qui permet de créer un film plein d'humour. Le choix s'est également porté sur la fidélité aux décors de l'époque. "Le film présente des décors en style réaliste et détaillé. Nombreux lieux sont fidèlement reconstitués d’après des tableaux du 19e siècle : Salle du trône du roi de France, château du mariage de Léopold, couronnement Léopold… (ainsi que les costumes). Le premier train belge, par exemple, est scrupuleusement restitué sur base de documents de l’époque :

      

Les caricatures sont fidèles aux personnages historiques :

                  

Les traits des dessins (faits à la main), le choix des couleurs, le scénario et la vérité historique en font un véritable outil pédagogique pour tous. C'est l'histoire qui devient accessible. Les Belges sont les premiers concernés. "Léopold, roi des Belges" raconte l'histoire de leur pays, leur histoire, alors que bien (trop ?) souvent on leur en prédit la fin. Mais le film est aussi un exemple du traitement de l'histoire qui pourrait être repris dans d'autres pays de l'Union.

Les choix économiques

Pour financer cet ambitieux projet, le Mad Cat Studio a fait appel au crowdfunding. Cette technique permet au plus grand nombre de participer au financement de la production. Tout le monde peut devenir producteur du film. Il suffit de se rendre à cette adresse pour participer au financement. Pour assurer l'avenir, le choix a été fait de créer une société coopérative de production. "cette démarche a pour objectif de pérenniser la production tout en donnant accès au collectif à d’autres sources de financement. L’ambition est de proposer une autre façon de produire, moins ancrée dans le capitalisme".

Recevez les dernières news directement dans votre boite mail.


statistiques

8 ans d'existence
Plus de 2000 vidéos en ligne
Plus de 500 utilisateurs inscrits
Des millions de vues depuis la création



Partenaires


  • Fondation Jean Monnet pour l'Europe
  • Cineuropa
  • SEPREM Production
  • EuroparlTv
  • Unicap
  • Aide aux profs
  • Année européenne du dialogue interculturel 2008
  • ACEP
→ Devenir partenaire