EDITO, avril 2017