Les parlementaires souhaitent 2000 milliards d'euros pour la relance économique